Sélectionner une page

À la rencontre des adhérents d’À lundi !

 

L’entreprise INEO fait partie du groupe ENGIE SOLUTIONS; répartie sur 4 structures : Axima, Coffely, Inéo et Endel. Dépendante de la direction régionale de Bordeaux, l’antenne d’Anglet est dirigée par Manuel Sanchez. Avec 75 personnes en poste, l’entreprise est spécialisée dans l’électricité, le photovoltaïque et le réseau électrique.

alundi-emploi-actualite-paroledepro-ineoManuel Sanchez, Directeur d’Agence ENGIE, a connu A lundi lors d’une manifestation organisée par l’Aviron Bayonnais. Adhérent depuis 8 ans au GEIQ BTP, Engie INEO compte 6 à 7 % d’alternants dans ses effectifs. Actuellement 3 salarié.e.s du GEIQ BTP sont en contrat de professionnalisation au poste d’electricien.ne.

Réticent au premier abord sur le manque d’expérience et de compétence des candidats des groupements d’employeurs, il a été agréablement surpris par leur capacité de progression, leur motivation et leur maturité. « À lundi, il faut essayer, tenter… on peut être surpris ! » déclare le Chef d’Agence.

« Bien sûr au départ il faut être attentif à leur niveau de performance en électricité, il y a un niveau de base et des prérequis à avoir » explique M. Sanchez. Pour cela les salarié.e.s ont suivi un Programme Régional de Formation (PRF) de 9 mois au Centre PERF de Tarnos pour valider titre professionnel électricité niveau 3 (équivalent CAP).

« L’avantage de former des personnes en reconversion professionnelle, c’est qu’elles ne partent pas de zéro, elles connaissent les codes du monde du travail et ont une grande motivation. » souligne le directeur.  Au départ ENGIE Inéo souhaitait former 3 personnes. À lundi lui a présenté 5 candidat.e.s dont une femme, « tou.te.s aptes à intégrer l’entreprise » dixit le Directeur d’Agence. Au final il a porté son choix sur 3 profils très différents qui se sont tous reconvertis en tant qu’électricien.ne du bâtiment niveau 4. En proposant des profils variés, comme un jeune en recherche d’emploi ou une personne en reconversion professionnelle après 15 ans d’expérience, À lundi élargit les perspectives de recrutement pour répondre au mieux aux besoins des entreprises.

alundi-emploi-temoignage-salarieAline, 35 ans, ancienne éducatrice spécialisée pendant plus de 10 ans, « Dans le cadre de mon ancien travail je connaissais les Geiq mais pour moi cela ne concernait que les jeunes de moins de 25 ans. Je savais qu’il y avait beaucoup d’avantages à passer par le Geiq, des opportunités et des perspectives pour l’avenir. Mais je ne pensais pas pouvoir en bénéficier ! » explique-t-elle. En effet, les Geiq ne sont pas réservés qu’aux jeunes. C’est un moyen de se réorienter et de se former à partir de 18 ans jusqu’à 60 ans, dans n’importe quel domaine.
Après plusieurs tests dans la plomberie et l’électricité, elle a naturellement choisi ce domaine d’activité pour suivre la formation de 9 mois avant de signer un contrat de 2 ans avec le Geiq.alundi-emploi-temoignage-salarie

Maxime quant à lui recherchait un métier manuel. Après un bilan de compétences, il a essayé la maçonnerie avant de se décider à apprendre le métier d’électricien.

Deux des trois salariés embauchés par A lundi ont bénéficié d’un PRF avant d’être présentés à l’entreprise. Le troisième en revanche a été choisi par l’entreprise directement.  « Suite à l’arrêt de ma carrière de rugbyman, j’ai rencontré M. Sanchez. Je voulais rester dans la région. Lorsque je lui ai fait part de mon projet, il a tout de suite fait le lien avec le Geiq » explique Johann, 29 ans. Au-delà de l’accompagnement et des suivis, À lundi recrute des profils adaptés aux besoins des entreprises. Cependant il n’est pas rare que les entreprises présentent directement des candidats qu’elles souhaitent former par notre biais. Un bon exemple de la   conalundi-emploi-temoignage-salarie2fiance accordée par les entreprises adhérentes à A lundi !

L’alternance entre la formation et l’entreprise enrichit chaque jour les salarié.e.s.
« Les équipes ne différencient pas les alternants des salariés de l’entreprise. Ils me confient les mêmes tâches comme si j’étais au sein de l’entreprise. Je suis accompagné évidement, mais de cette manière on avance plus vite dans l’apprentissage. » rajoute Johann.
L’intégration au sein de l’entreprise est facilitée par un suivi régulier sur chantir et en centre de formation. Les salarié.e.s sont accompagné.e.s tout au long de leur parcours.

En nous faisant confiance, les entreprises du territoire forment les salariés de demain. En pariant sur le potentiel des candidats et donnant sa chance à tout le monde, À lundi est un vecteur d’emploi.